Une jeune fille secoure miraculeusement des chiots, la police recherche les coupables

La jeune fille l’a alertĂ©e des cris Ă©tranges provenant de la forĂȘt, signalĂ©s par un habitant du quartier. Sans aucun doute, Inna s’est dirigĂ©e vers la femme. En quelques minutes, Inna a trouvĂ© la source des pleurs dans un arbre. Quatre petits chiots Ă©taient attachĂ©s Ă  des branches, pendus la tĂȘte en bas par leurs pattes.

Ce qu’elle a vu lui a coupĂ© le souffle et a « arrĂȘtĂ© son cƓur ». Il n’y avait aucun moyen de savoir depuis combien de temps les chiots Ă©taient lĂ  et elle devait agir rapidement. Comme certains d’entre eux, ne montraient plus aucun signe de vie. Elle a coupĂ© les cordes des pattes des chiots et a emmenĂ© les chiens libĂ©rĂ©s dans sa voiture comme dans un rĂȘve.

Elle n’a mĂȘme pas vĂ©rifiĂ© s’ils Ă©taient vivants ou non. Il Ă©tait important pour elle de les libĂ©rer et de les emmener Ă  la clinique vĂ©tĂ©rinaire le plus rapidement possible. Dieu merci, elle est arrivĂ©e Ă  temps pour sauver les chiots avant le dĂ©sastre. Le mĂ©decin de la clinique s’est simplement demandĂ© si la jeune fille aurait eu une demi-heure de retard et s’il n’y aurait eu personne pour l’aider.

Les chiots Ă©taient gravement dĂ©shydratĂ©s, Ă©maciĂ©s et grouillaient d’insectes. Il n’y avait aucune autre anomalie visible ou latente sur le corps des animaux. Ils ont Ă©tĂ© traitĂ©s contre les parasites, arrosĂ©s et nourris.

Les chiots ont Ă©tĂ© temporairement aba,ndon Ă©s Ă  la clinique et au refuge pendant qu’ils cherchaient des propriĂ©taires. Les chiots ont rapidement rĂ©cupĂ©rĂ©, ils sourient, aboient et jouent joyeusement les uns avec les autres.

Nous espĂ©rons qu’ils trouveront bientĂŽt leurs nouveaux propriĂ©taires. En rĂ©ponse aux questions d’un journaliste d’un des journaux d’ExtrĂȘme-Orient, Inna a dĂ©clarĂ© qu’elle ne considĂ©rait pas son action comme un acte hĂ©roĂŻque.

Les jeunes, dĂ©sireux de se dĂ©marquer et d’ĂȘtre connus comme des « durs », postent souvent des photos et des vidĂ©os de tort ure d’animaux dans des groupes et des communautĂ©s fermĂ©s.

GrĂące au travail professionnel des enquĂȘteurs, ils sont retrouvĂ©s et poursuivis par les services rĂ©pressifs. La jeune fille a dĂ©clarĂ© que ce cas de torture de chiots ne passera pas non plus inaperçu. Des enquĂȘtes sont dĂ©jĂ  en cours et il y a des suspects dans cette affaire. Elle a rappelĂ© le rĂ©cent cas sensationnel de deux adolescentes torturant des animaux dans la rĂ©gion.

Like this post? Please share to your friends: