Un cycliste a perdu une course mais a secouru un chaton

Cela s’est passĂ© lors d’une course cycliste au BrĂ©sil. Le cycliste Victor Fonseca, qui menait la course, a remarquĂ© un petit chaton qui miaulait sur le bord de la route.

Le cri aigu du chat appelant Ă  l’aide a fait ralentir le cycliste qui a dĂ» s’arrĂȘter.

L’athlĂšte a pris le bĂ© bĂ© dans ses bras, l’a caressĂ© et n’a rien trouvĂ© de mieux que de le placer sous sa chemise, oĂč le chaton s’est dĂ©tendu, a ronronnĂ© et s’est tu, sur sa poitrine sous sa chemise, dans la chaleur et la sĂ©curitĂ©.

Victor, jusqu’Ă  la ligne d’arrivĂ©e, a conduit prudemment pour ne pas dĂ©ranger le bĂ© bĂ©. Et il a dormi paisiblement.

Les concurrents se prĂ©cipitent devant Victor, le dĂ©passant, et le chaton, rĂ©veillĂ©, s’installe et commence Ă  lĂ©cher le corps salĂ© de l’athlĂšte. Il avait faim et soif.

Bien sĂ»r, l’athlĂšte a perdu la course, mais il a gagnĂ© des centaines de milliers d’admirateurs et de partisans sur les mĂ©dias sociaux, oĂč il a publiĂ© un compte rendu de cette course inhabituelle.

En quelques jours seulement, le cycliste a recueilli des dizaines de milliers de likes sur internet pour son acte de solidarité. Mais surtout, il a trouvé de nouveaux propriétaires pour la petite peluche rayée. Peu importe que cette fois Victor ait perdu la course.

Il est devenu un gagnant en termes d’attention et de gentillesse envers nos petits frĂšres. Victor Fonsec est devenu pour tous les BrĂ©siliens un exemple de sensibilitĂ© et de respect pour les animaux abandonĂ©s.

Le chaton a trouvé sa maman et ne sera plus jamais abandoné dans la rue, affamé et frigorifié, sans défense.

Like this post? Please share to your friends: