Les chiens sont autorisés dans

Les chiens errants sont admis Ă  toute heure du jour et de la nuit dans l’enceinte de la paroisse catholique de Sant’Ava Granata, dans l’État brĂ©silien de Pernambuco. Le Padre Joao Paulo Araujo Gomez autorise les chiens errants Ă  quatre pattes Ă  entrer Ă  tout moment. Les chiens errants sont toujours nourris, soignĂ©s et soutenus ici.

Le prĂȘtre considĂšre les chiens errants comme des crĂ©atures de Dieu aux Ăąmes perdues, tout comme les personnes qui viennent prier au temple. Il est dans le temple de Dieu, le lieu des crĂ©atures de Dieu – le prĂȘtre croit. Dans l’Ă©glise, les chiens sont soignĂ©s, nourris, abre uvĂ©s, les plaies traitĂ©es et les puces et les vers dĂ©truits.

Le plus important est que les animaux trouvent ici de nouveaux propriĂ©taires parmi les paroissiens et le troupeau de la maison de Dieu. Un chien qui est apportĂ© dans la famille d’un paroissien doit ĂȘtre en bonne santĂ©. C’est pourquoi tous les animaux qui viennent au temple sont examinĂ©s par un vĂ©tĂ©rinaire, ils reçoivent les soins mĂ©dicaux.

Connaissant l’engagement de Gomez envers les animaux errants, les habitants des quartiers voisins dĂ©posent souvent des chiots et des chatons nĂ©s sur le pas de la porte du temple. Le padre tente d’aider les petits, en les plaçant dans de bonnes mains et en leur trouvant de nouveaux propriĂ©taires. Gomez est aidĂ© dans son travail par les mĂ©dias sociaux.

Le prĂȘtre a ses propres pages de mĂ©dias sociaux. Le pĂšre publie sur ces pages des photos de ses nouveaux animaux de compagnie et procĂšde rĂ©guliĂšrement aux formalitĂ©s nĂ©cessaires. Ces activitĂ©s aident Ă©galement les gens Ă  trouver de nouveaux propriĂ©taires pour leurs animaux de compagnie et Ă  retrouver leurs amis Ă  quatre pattes.

Le travail de Gomes a un impact visible. Le nombre de chiens errants et abandonés dans la région a considérablement diminué. Le nombre de chiens errants et abandonnés dans le quartier a diminué, tout comme le nombre de propriétaires heureux.

Le pĂšre lui-mĂȘme est devenu un exemple vivant pour ses paroissiens. Aujourd’hui, il y a plusieurs chiens dans sa maison que le prĂȘtre a « adoptĂ©s ».

Like this post? Please share to your friends: