Un retraité a recueilli huit chiens errants. Il a construit un train de chiens pour les promener

Eugene Bostic, un retraitĂ© de Fort Worth, une petite ville du Texas, n’aurait jamais pensĂ© qu’il deviendrait un jour cĂ©lĂšbre dans le monde entier. Et pourtant, c’est exactement ce qui s’est passĂ©. S’il a fini dans la presse et sur les sites de partage de vidĂ©os, c’est parce qu’il avait bon cƓur.

Le fait est qu’EugĂšne et son frĂšre vivaient tout au bout de la rue, dans un cul-de-sac, oĂč ils avaient une maison et une Ă©curie. Pour une raison quelconque, les gens apportaient parfois des chiens non dĂ©sirĂ©s ici et les jetaient de la voiture dans la rue. Les chiens erraient autour de la maison d’EugĂšne et il avait de la peine pour eux.

Les frĂšres ont recueilli quelques animaux errants, leur offrant un abri, de la nourriture et des soins mĂ©dicaux dispensĂ©s par un vĂ©tĂ©rinaire local. Au dĂ©but, EugĂšne promenait ses nouveaux amis sur son tracteur, mais lorsque le nombre d’animaux a atteint huit, cela est devenu peu pratique.

EugĂšne, qui Ă©tait cheminot, a donc mis au point un train pour chiens. Il a pris des barils en plastique d’une entreprise voisine, y a percĂ© des trous et a attachĂ© les chariots de fortune Ă  un cadre en fer avec des roues, qu’il a soudĂ© lui-mĂȘme. Il a attelĂ© le tout Ă  un tracteur, qui a fait office de locomotive Ă  vapeur.

Le petit train traversait la ville et ses environs au moins deux fois par semaine. Les chiens se sont comportĂ©s de maniĂšre discrĂšte et n’ont quittĂ© les wagons qu’aux arrĂȘts.

Les habitants de la ville Ă©taient trĂšs amusĂ©s par le train des chiens et demandaient souvent Ă  ĂȘtre pris en photo devant celui-ci. EugĂšne est donc devenu un point de repĂšre local, puis une star internationale.

Like this post? Please share to your friends: